"L'art pour la pauvreté" cliquer sur ce lien pour lire le projet de 2020

Le projet initial date de 2020. JAM désire apporter un amendement à ce projet en 2022. Pour devenir membre de la coop des artistes québécois en arts visuels pour ainsi créer la banque d'oeuvres d'art québécoise entièrement gérée par les membres, les membres devront fournir 2 oeuvres pour une valeur totale de 5000$ chaque année pendant 10 ans. Après 10 ans lors de la réunion annuelle, les membres décideront si le projet continu ou non. Si la réponse est non les oeuvres installées à la banque leur seront retourné. L'idée initiale est et demeure le partage des bénéfices produits par la vente de 1 oeuvre par année en 3 parts égales entre la coop, l'artiste producteur de l'oeuvre vendue et un organisme de charité résident au Québec. 1 oeuvre par année sera en résidence dans la banque d'oeuvre pendant 10 ans. L'idée de ce projet est de faire la preuve que ce système peut fonctionner pour les artistes, pour le gouvernement, pour l'art québécois.

Cliquez sur la photo pour rejoindre l'imprimeur

projet pauvreté

Lettre d'encouragement du premier ministre du Québec François Legault

envers mon projet l'art pour la pauvreté

lettre premier ministre

 

Oeuvre récente 2022

Bouteille à la mer

bouteille

L’art pour changer le monde
Texte d’accompagnement de l’œuvre « Une bouteille à la mer » de JAM artiste chercheur en arts visuels au Québec.
St-Barth 2022

L’artiste propose d’utiliser la pensée artistique pour faire évoluer la pensée commune.
« La bouteille à la mer » décrit l’aventure humaine qui par son évolution technologique s’est extirpée de sa condition animale pour devenir le conquérant suprême qui domine tous les éléments terrestres y compris l’eau qu’il contrôle sous forme d’harnachement pour obtenir de l’électricité qu’il utilise pour continuer à évoluer techniquement. Là où le pétrole a fait son temps l’électricité prends la relève. Les produits dérivés du pétrole dont le plastique sont devenus nuisibles pour l'environnement. Le plastique admirable par sa légèreté et sa consistance fut une matière remarquable comme contenant alimentaire mais par ses mêmes caractéristiques devient un produit nuisible dans l’environnement.
Comment le remplacer devient la question que tous les ingénieurs se posent.
Comment détruire tous ces produits issus du pétrole qui en fin de compte se retrouvent sous forme flottante dans la mer ?

 

 

 

Merci de votre visite