JAM (Michel Boisvert) artiste chercheur en arts visuels au Québec.

Démarche artistique juin 2024

www.jam.quebec

 

 

Présentation de mon dernier livre Pinceau à La revue ESPACE

Juin 2024

Bonjour M. Boisvert, 

Merci pour votre proposition. 
Malheureusement, cet ouvrage ne cadre pas avec notre ligne éditoriale, axée sur les arts actuels et les pratiques liées à la spatialité.

En vous souhaitant bonne chance dans vos recherches, 
Bien cordialement, 

 

Gina Cortopassi
Rédactrice adjointe | Assistant Editor revue ESPACE

 

Merci pour votre réponse.

Caractère de ce qui est spatial. Spatialité du corps, du monde perçu. Bergson considère que la spatialité parfaite serait une « parfaite extériorité des parties les unes par rapport aux autres, en une indépendance réciproque complète »(Ruyer, Conscience,1937, p. 60).Le corps-objet est pensé comme corps tout court, comme espace d'abord et uniquement; il est un chaînon dans un système plat d'objets. L'idée que du non-spatial s'épaississe en spatialité n'a pas de sens objectif (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 205).

S'il y a un artiste qui travaille en parfaite harmonie avec la spatialité en arts visuel c'est JAM, artiste chercheur en arts visuels.

Étant donné que vous ne l'avez pas vu, j'aimerais attirer votre attention sur ceci:

JAM a toujours considéré les arts visuels comme un moyen de faire la preuve que la pensée unique utilisée par le système n'offrait pas une vision d'ensemble de la pensée mais limitait la pensée à une partie de l'humanité, celle contenant 1% de la population, celle qui détient le pouvoir sur 99% du reste de l'humanité. C'est par sa recherche que JAM a conduit ses recherches vers cet objectif de preuve. En s'adressant au système à partir de sa position hors du système, il démontre que le système est incapable de reconnaitre une autre pensée que la-sienne, comme c'est le cas de la pensée de JAM et celle de la revue ESPACE.

Merci de me lire

michelboisvert16@gmail.com