JAM artiste chercheur et inventeur d'un langage québécois en arts visuels au Québec


mailto:michel@jam.quebec
https://www.jam.quebec

 


 

MES PROJETS

Chronologie

° 1978-1979 

Projet galerie d'art. Le projet consistait à me faire connaître comme créateur d'oeuvres auprès des gens de l'art au Québec. J'ai réussit sur période de 2 ans à vendre et à distribuer au Québec, aux états-Unis, au Japon et en Europe plusieurs de mes oeuvres. Pour réaliser cela j'ai ouvert une galerie d'art et un kiosque de vente.


Fondateur de la galerie de sculpture BAS-RELIEF en. La galerie est située dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal Qc.

-Ouverture dans le vieux-Montréal, d'un kiosque de vente lié à la galerie Bas-Relief. 

- Réalisation de plusieurs sculptures bas-relief reproduites en polystyrène sous pression, représentant des personnages traditionnels de la culture francophone.

- Réalisation de plusieurs commandes de sculptures entre autre un renard pour la compagnie de la Baie d'Hudson. 

 

1980

Projet reconstruire la chapelle Sacré-Coeur après qu'un incendie l'ait complètement détruit. La gérance du projet a été confié à LAVALIN int. et supervisé par la congrégation. L'idée de reconstruction était de refaire le travail sculptural tel qu'à son origine. Le problème était que les métiers reliés à ce travail avaient disparus. Ils ont donc sollicité les artistes pour les aider dans ce projet. Je fut mis en charge de la reproduction des objets tournés. Ma participation à ce projet m'a offert l'opportunité de connaître mes capacités dans ce domaine de création. J'ai décidé de faire chaque pièce différente des autres en utilisant principalement mon regard (À l'oeil, comme on dit) plutôt qu'en suivant le protocol qui utilise des mesures déjà établies. Seulement dans cette difficulté sur plusieurs centaines de pièces, certaines devant être jumelées à d'autres, il y avait le fait que les mesures sont des choses nécessaires à l'assemblage. Sur plusieurs centaines d'objet j'ai du en refaire seulement 12 qui ne trouvaient pas leur places.

 

 

1981

Projet familiale "La maison de campagne"

Ma copine Louisette et moi nous somme rencontré dans une maison qu'elle louait à la campagne. Lorsque le projet d'avoir un enfant est arrivé nous voulions offrir à notre garçon une éducation québécoise qui lui permettrait de connaître autre chose que la ville. Nous avons acheté une vieille maison (1850) située dans un village entouré de champs cultivés et une grande prairie où il pourrait courir à volonté. Seulement cette maison était inhabitable Donc chaque fin de semaine pendant plusieurs années nous l'avons remise en condition pour que notre fils comprenne que le passé et le présent sont intimement lié et que comme québécois il devait tenir compte de ses origines s'il voulait avoir des racines fortes pour pouvoir créer. Il est devenu artiste en arts visuels diplômé de l'université du Québec et nous en sommes fiers et satisfait d'avoir participé à son éducation avec ce projet.

1982

Réalisation d'une animation 'Voyage dans le vide' avec l'ordinateur. L'idée de ce projet était en premier lieu de comprendre comment faire ce travail et deuxièmement de découvrir la façon de parler du vide autant du cosmos mais aussi de la place de l'homme dans ce vide. J'ai donc dû inventer un vocabulaire en ce sens et avec ce vocabulaire j'ai développé un langage capable de parler du voyage de l'humain dans le vide. Vous trouverez à cette adresse l'animation VOYAGE DANS LE VIDE

Ce projet a eu une suite sous forme d'exposition en ° 1998  "VOYAGE DANS LE VIDE" Installation à la galerie La Seigneurie du Centre Culturel George P. Vanier de Châteauguay, QC J'ai demandé au directeur de solliciter les citoyens de Châteauguay afin qu'ils apportent un miroir qu'ils installeraient dans la salle d'exposition afin de voir leur propre réflexion comme un voyage dans le vide. 

Le projet m'a aussi inspiré une sculpture du personnage de l'animation:

1992

Projet "LA PENSÉE SCULPTURALE" VHS du travail de sculpture de la patate. La captation de la patate sculptée en train de sécher dans un four montrant les étapes du séchage et du processus de séchage qui apporte à la sculpture son identification finale. La pensée sculpturale a aussi reçu une mention dans la revue ESPACE:

° 1993
Article publié dans "ESPACE" https://espaceartactuel.com/en/ par Serge Fisette sur mon travail sculptural avec la patate intitulé "LA PENSÉE SCULPTURALE" publiée sous forme de VHS.

2012

Projet en continu avec la sculpture de la patate comme recherche sur la solitude avec la réalisation d'une animation avec la sculpture d'une patate "LE PEUPLE HUMAIN" Cette animation utilise une patate sculptée avec un programme 3D.

2014

Projet "SOLITUDE" Publication de la recherche avec la patate sculptée. Livre contenant les photos des sculptures et du texte expliquant la recherche.

2018

Le projet a pris la dimension d'une projection sonore sur un mur à New-York avec un nouveau nom "ARTBEAT" montrant en images et en son un coeur qui bat au centre de la ville. Le coeur était représenté par le visage sculptée dans la patate qui avec chaque pulsation se transformait en une autre visage.

2019

Projet "LA CHAMBRE À RÊVER"

Le projet "VOYAGE DANS LE VIDE" continu avec la proposition au musée des beaux arts de Montréal de construire une l'immersion dans une forme de demie sphère immersive dans laquelle le visiteur entre et est entouré d'une projection son et images animées qui couvre l'intérieur de la demie sphère.Le projet parce que trop coûteux a été transféré dans un casque immersion que le visiteur porte et se déplace virtuellement dans le paysage projeté dans le casque. Le concept prend son importance dans la réalité immersion qui est en train d'être créée avec le projet des géants de la technologie qui proposent de faire un voyage quotidien dans le monde virtuel par la technologie du METAVERS dont 1 personne sur 4 va l'utiliser très prochainement. Le voyage dans le vide peut être une nouveauté technologique actuellement mais n'est en fait que l'extension du rêve de quitter son corps pour vivre dans son esprit.

2020 

Le projet l'art pour la pauvreté se déroule sous forme de recherche depuis 2014 avec comme matériau la boite de conserve. Le projet sur la pauvreté est un projet ambitieux qui a pris plusieurs formes dont celle de publier les oeuvres construites accompagnées de texte descriptifs. Il a été publié en 2020.

La Pauvreté 4e édition / Softcover / ISBN: 9781714471874
 

Le projet s'est étendu sur un autre projet appelé La coop des producteurs en arts visuels qui propose aux artistes en arts visuels du Québec de s'unir sous forme de coopérative qu'ils utiliseraient pour vendre leurs oeuvres, pour mettre en place une banque d'oeuvres et qui servirait de nouvelle pensée au niveau social parce que la coop servirait aussi à faire un partage de revenus entre l'artiste, la coop et la pauvreté.

 

 

Merci de votre visite

Traduire cette page dans votre langue

Copier le texte et coller le texte dans: https://translate.google.fr

 

 

Retour à la page principale